Des cas « sévères’ de ciguatera signalés

584
Dès le 9 novembre, le hakaiki de Nuku Hiva, Benoit Kautai, mettait en garde contre la consommation des produits pêchés dans les baies de Hatiheu et de Anaho, à Nuku Hiva. Dans un communiqué, le maire précisait qu’aucun produit de la mer issu de cette zone ne devait être consommé. Il mettait ainsi en avant les « produits marins incriminés : poissons, bénitiers, oursins… »

Chaque année, des centaines de cas de ciguatéra sont officiellement recensés au fenua.  Ces chiffres sont connus grâce au site internet ciguatera-online, lancé en 2015. Il permet aux infirmiers, médecins, pêcheurs ou « simples » consommateur de poissons de faire une déclaration en ligne lorsqu’il y a un cas de ciguatéra.

crédits photos : http://www.ciguatera-online.com/index.php/fr/
sources : tahitiinfos.pf